La ville d’Essaouira était le théâtre, dimanche, de la 5e étape du tournoi national de triathlon. Avec plus de 200 triathlètes professionnels et amateurs originaires du Maroc et de l’étranger sur la ligne de départ, cette deuxième édition du triathlon Essaouira Mogador a tenu toutes ses promesses. Initiée par le club local «Triathlon Essaouira Mogador» en collaboration avec la Fédération royale marocaine du sport pour tous, cette étape d’Essaouira est l’avant-dernière avant la finale du tournoi national de triathlon prévue à Agadir le 4 novembre et à Dakhla le 2 décembre. La compétition était rude entre les prétendants au titre. Chez les hommes, Nabil Kouzkouz, sociétaire de l’Association Amal Inzegane, a occupé la première marche du podium avec un chrono de 1h 1min 15s, suivi du prétendant au titre cette année Amine Farih (1h 2mn 28s), alors que Nouamane Srghini s’est adjugé la troisième place avec un chrono de 1h 3min 15s. La victoire à Essaouira permettra à Nabil Kouzkouz, 3e au classement général avec 32 points et deux étapes à son actif, d’améliorer son rang. Chez les dames, Karima Kanoun, affiliée à l’Association Amal Inezgane, a su imposer, de nouveau, son style de jeu, en monopolisant la victoire pour la 5e fois consécutive lors du Grand Prix, avec un chrono de 1h 2min 10s. La 2e place est revenue à la triathlète Oumaima Rahmani (1h 6min 44s), alors que Kawtar Mikou a pris la troisième marche du podium en réalisant un chrono de 1h 26 min 4s. Karima Kanoun se rapproche de plus en plus du titre cette année. Dans une déclaration à la presse au terme de la course, Nabil Kouzkouz, déjà vainqueur de l’étape de Nador, a fait savoir que la concurrence a été rude lors de cette compétition.